Règle no1 | Réaliser une étude de marché d'avant-projet

Vous croyez qu'une bonne gestion de projet devrait éviter la débâcle d'un projet de développement? Vous avez raison, en partie seulement. La vraie question à se poser est: qu'est-ce qui motive la raison d'être du projet? La réponse dictera la réalisation d'un bon ou d'un mauvais investissement.  

Une entreprise a 76% de chance de vivre l'échec commercial du lancement d'un nouveau produit au cours de sa première année, et 96% de chance de rater la commercialisation d'une innovation. 

Partons du principe qu’une entreprise investit facilement des centaines de milliers - voire des millions - de dollars en développement et en commercialisation d'un nouveau produit et service. Vu les enjeux, il devient essentiel de mettre en place, à l’intérieur d’un processus de développement rigoureux, des méthodes  de vérification, une coordination des départements et des étapes de validation afin d’assurer la pertinence du projet et de définir la meilleure offre adaptée aux besoins du marché. Ce n'est pas toujours le cas!  

Selon l'étude “Nielsen Breakthrough InnovationReport”, une entreprise a 76% de chance de vivre l'échec commercial du lancement d'un nouveau produit au cours de sa première année, et 96% de chance de rater la commercialisation d'une innovation (selon Vijay Kuman, auteur du livre « 101 design methods »). Ces hauts taux d'échec s'expliquent par la négligence de l'une ou l'autre des étapes du processus de

développement ou encore par le manque de maîtrise des principes de développement menant  à l’innovation. Ce premier billet d'une série aborde la règle numéro 1 à suivre pour éviter la catastrophe.

Règle no1: Réaliser une étude de marché et d'avant-projet

Tout bon processus de développement de projet repose sur l'information recueillie en amont par une étude de marché et une étude d'avant-projet. Omettre de faire l’une ou l’autre vous place dans une position très à risque qui pourrait même faire échouer votre projet.

Le marketing et le design d'affaires: les 2 font la paire!

L’étude de marché et la définition du plan stratégique de commercialisation est définie par le marketing d’affaires. L’étude d’avant-projet et la stratégie de développement de produit et service est définie par le design d’affaires.

Le marketing d’affaires définit:

  • la clientèle cible,
  • les opportunités en terme de marché et de potentiel commercial,
  • les segments de marché et leurs stratégies de pénétration,
  • les coûts de commercialisation.

Bien que les études de marché soient incontournables, les études d'avant-projets centrées sur la définition du produit, le sont tout autant.

Le marketing d'affaires ne définit pas nécessairement les paramètres du produit lui-même. L'expert en produit est, nul doute possible, celui qui les conçoit, le designer. Ceci dit,  l’entrepreneur doit donc intégrer le design d'affaires dans son processus pour valider la viabilité et la définition de l'énoncé du projet. À l'aide d'une étude d'avant-projet, le design d'affaires a pour but de définir le projet, ses paramètres  de développement et sa planification. Des analyses et des études sont réalisées pour mettre en lumière la stratégie de développement à adopter, son coût et l’échéancier pour l’amener à terme.

L’entrepreneur doit donc intégrer le design d'affaires

dans son processus pour valider la viabilité et la définition de l'énoncé du projet. 

Le design d’affaires devrait définir:

  • la stratégie de développement de produits et services,
  • le positionnement stratégique du nouveau produit et service dans le marché et dans le portefeuille existant,
  • les possibles besoins/usages à combler selon les contextes d’usage,
  • les fonctionnalités à intégrer,
  • les opportunités d'amélioration à effectuer,
  • les potentiels d'innovation à apporter,
  • l'expérience client à bâtir,
  • les investissements en outillage,
  • les coûts de fabrications à prévoir,
  • les coûts de développement en terme humain pour la réalisation du projet,
  • l’échéancier nécessaire pour exécuter le projet.

C'est par le biais de différentes méthodes d'analyses que les paramètres du produit, les besoins du client et la proposition de valeur seront définis par l'expert en conception de produit, le designer.

En conclusion, pour réussir votre stratégie de développement de produit, il faut non seulement bien définir le marché, marketing d’affaires, mais aussi bien définir le produit et service en tenant compte des comportements et besoins de la clientèle et, des contraintes techniques et financiers à sa réalisation, design d’affaires. Finalement, il vaut mieux investir quelques milliers de dollars dans des études que de perdre aveuglément des centaines de milliers de dollars en coût de développement et de commercialisation d’un projet sans marché qui ne répond pas aux besoins des clients, en se fiant à ses intuitions.

Vous seriez surpris de constater que la plupart du temps, les entrepreneurs  négligent ces étapes de validation, d'où les chiffres alarment des risques d’échecs.

Vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à me contacter.

Publications

Découvrez les 3 grandes étapes pour maximiser la valeur et la réussite de développement de votre nouveau produit et service.
2017/11/3, Vue: 413
Découvrez à travers le projet du funiculaire du Stade olympique comment les technologies de réalité virtuelle seront très bientôt un outil de validation indispensable.
2017/10/17, Vue: 765

Découvrez les 12 règles pour réussir votre stratégie de différenciation de produit!

2017/10/14, Vue: 731
Découvrez les 5 erreurs en validation de concepts qui vous coûtent une fortune!
2017/09/24, Vue: 581
La réussite d’une démarche d’innovation et de développement de produit repose sur la capacité d’une organisation à créer une proximité avec le client. Découvrez les techniques les plus efficaces pour faire jaillir l’idée géniale!
2017/09/16, Vue: 1,129
Découvrez comment maximiser la valeur de vos concepts auprès de vos clients!
2017/04/22, Vue: 1,329
Au fil des ans, nous avons appris à identifier les enjeux et reconnaître les pièges au processus de développement de produits dans le but d’éviter les échecs. Voici donc notre liste des 9 causes d’échec typiques en développement de produits.
2017/04/5, Vue: 2,234
développement de produit heureux
Ce design convient-il vraiment aux clients? 
Brisons-nous les standards? 
En faisons-nous trop?
2016/10/25, Vue: 2,674
Temps de changer!
Depuis la crise économique de 2007, nous avons pu constater de grands changements dans les entreprises. Ces changements, souvent radicaux, ont eu pour conséquence de motiver davantage plusieurs entreprises afin de passer à travers ce passage à vide...
2016/09/26, Vue: 2,318
Une nouvelle tendance semble faire la différence entre se démarquer ou fermer ses portes. La tendance actuelle est de concevoir des produits de qualité où l’expérience client est au cœur du discours de vente.
2016/05/5, Vue: 1,536

Votre entreprise est assurée contre le feu, les cyber-attaques ou tout autre événement catastrophique? Quelles sont les probabilités que ça vous arrive? Par contre, l'est-elle contre l'échec du lancement d'un nouveau produit?

2015/10/17, Vue: 1,855
6 règles de la réussit

Développer et réussir le lancement d'un nouveau produit et service innovant est certes un exercice motivant et une source d'une très grande fierté pour une organisation. Trop souvent, cette belle aventure s’avère ardue et difficile.

2015/09/16, Vue: 2,206
Blog aide design stratégique

Êtes-vous préparé et outillé pour vous lancer dans le développement d’un nouveau produit?

2015/07/1, Vue: 2,000

Saviez-vous qu’un produit - ou service - atteint habituellement sa maturité commerciale à sa 3e ou 4e année de commercialisation ?

2015/03/21, Vue: 1,273

Partant du principe que la vie commerciale d'un produit est d’environ quatre à cinq ans, nous remarquons souvent que celui-ci atteint sa pleine maturité vers sa troisième ou quatrième année. Soyez attentifs !

2015/03/20, Vue: 1,350

Depuis la récession économique de 2007-2008, les consommateurs ont changé radicalement leur manière de consommer.

2015/02/25, Vue: 1,329

Selon Jean-Pierre Dubé, ingénieur et expert-conseil en amélioration des opérations industrielles, « 

2015/01/22, Vue: 2,669

Quel est le dénominateur commun qui unit le marketing, les achats, les ventes, l’ingénierie et la production ? 

Réponse : Le produit vendu !

2015/01/20, Vue: 1,382

Dernières nouvelles

Nous sommes fier d'accueillir Nicolas Bourbeau dans l'équipe de Morelli!

2017/10/26, Vue: 400
Découvrez comment simuler les textures de tissus avec l'imprimante 2,5D de Casio.
2017/10/22, Vue: 370
Morelli designers a signé sa première collection de banc de parc distribuée par Atmosphäre.
2017/10/9, Vue: 485

Voyez nos réalisations

Voyez nos réalisations