Morelli – Designers industriels Morelli – Designers industriels
< Retour

Stratégie d’innovation – Pourquoi n’a-t-on jamais le temps d’innover? (Partie Deux)

  • Blogue
  • Stratégie d’innovation – Pourquoi n’a-t-on jamais le temps d’innover? (Partie Deux)
21 février 2018
Partagez cet article
3 419

Nous avons présenté dans la première partie comment pouvait se répartir un panier de projets équilibré qui ouvre la voie à l’innovation. Dans cette deuxième partie, nous vous présentons les avantages d’une bonne gestion du panier de projets.

Pourquoi n’a-t-on jamais le temps d’innover?

Dans les faits, les entreprises sont souvent débordées par les projets d’amélioration continue et ne voient pas le moment où ils pourraient mettre de l’énergie dans les projets d’innovation, même si ceux-ci présentent à long terme le plus grand potentiel pour la croissance de l’entreprise.

Tout le monde le sait pourtant:  l’innovation dans les projets à valeur ajoutée – tels l’intégration de nouvelles technologies ou la résolution de problèmes des besoins non articulés des usagers – peut offrir à l’entreprise un véritable levier lui permettant de se démarquer, d’ouvrir de nouveaux marchés et de générer de la croissance avec une offre renouvelée présentant des avantages concurrentiels plus durables dans le temps. Si tout le monde le sait, pourquoi ne prenons-nous pas le temps d’innover alors ?

Ok, mais par où commencer ? Au lieu de modifier continuellement un produit pour satisfaire des clients particuliers, pourquoi ne pas envisager de standardiser la gamme de produits elle-même dans une vision de croissance à plus long terme ? En ciblant ce qui crée réellement de la valeur ajoutée pour les clients, et en intégrant ces demandes dans le redesign de la gamme de produits, les ressources R&D sont attitrées au développement de nouveaux produits standardisés qui seront offerts et adaptés pour un marché, et non seulement pour un client. On évite ainsi de monopoliser les ressources du département pour un client spécifique. Une meilleure allocation des ressources, combinée à l’externalisation de certains projets qui vont au-delà des capacités à l’interne, peuvent rendre le développement de produits plus efficace et permettre d’atteindre les cibles de croissance plus rapidement.

Une chose est sûre: la gestion du portfolio de projet doit présenter un équilibre entre les différents paniers du plus court terme au plus long terme afin d’éviter de gérer seulement des urgences. Le panier équilibré sera aligné sur la stratégie corporative et permettra de créer un « roadmap » des projets les plus porteurs, allouant budgets et ressources là où c’est nécessaire. Qu’on se le tienne pour dit: les ressources en entreprise sont trop limitées pour se permettre de les investir dans les mauvais projets.

Nicolas Bourbeau,
Stratège / Directeur de projets chez Morelli Designers

Référence:

* RG Cooper & Associates: Too many small, easy, low-value projects.

Articles pertinents

Article précédent Comment les milléniaux influencent le développement de produits? Partie-4
Article suivant Comment les milléniaux influencent le développement de produits? Partie-5
Maximisez l'impact de votre produit avec l'Analyse d'opportunités Morelli! En savoir plus